Je déclare mes impôts

A vos fiches de paie, justificatifs et autres documents, à compter de ce mercredi, vous pourrez commencer à déclarer vos revenus sur Internet dans le cadre de la campagne 2017 de l’impôt sur le revenu.

Pourquoi un article sur les impôts ?

C’est très simple, premièrement vous accompagner dans cette tâche fastidieuse et vous la rendre plus simple. Deuxièmement, j’essaye chaque année de trouver un moyen pour m’organiser au mieux pour compléter ma feuille d’impôt. Aujourd’hui, je vous délivre mes astuces pour gagner du temps et éviter un stress inutile.

 

 

Dans la même ligne de conduite, nous avons en le défi – j’organise mes papiers administratifs. Ce système d’organisation des papiers vous permettra de mettre la main sur les documents utiles pour cette déclaration.

 

Quelques changements cette année au niveau des impôts : cliquez ici

Les tâches à effectuer seront à la hauteur de la situation de chacun. Mon objectif est de vous délivrer un moyen pour vous permettre de mieux vous organiser.

 

Nous allons donc voir ensemble, dans un premier temps, les différents changements au niveau de la déclarations d’impôts, puis dans un second temps, les démarches pour effectuer sa déclaration de revenus, pour finir par le prélèvement à la source pour l’année 2018.

Quels sont les changements ?

A noter qu’à partir de 2016, la déclaration de revenus en ligne était obligatoire pour les contribuables dont la résidence principale est pourvue d’un accès à Internet et dont le revenu fiscal de référence de 2014 était supérieur à 40 000 euros. En 2017, ce seuil est abaissé à 28 000 euros. En 2018, tous les contribuables dont le revenu fiscal de référence excède 15 000 euros seront soumis à cette obligation. En 2019, tout le monde sera tenu de déclarer ses revenus en ligne.  La généralisation de la déclaration d’impôts en ligne permettra notamment “d’accompagner le chantier du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, dont la mise en œuvre est prévue en janvier 2018.

 

Le calcul de l’impôt pour le montant de l’impôt résultant de l’application du barème fait l’objet d’une réduction pour les contribuables dont le revenu fiscal de référence (RFR) de 2016 est inférieur à 20 500 € pour la  première part des personnes célibataires, veuves ou divorcées et à 41 000 € pour les deux premières parts d’un couple soumis à imposition commune. Ces limites sont majorées de 3 700 € pour chacune des demi-parts suivantes.

Le taux de cette réduction est de 20 % pour les personnes seules dont le RFR est inférieur à 18 500 € et pour les couples dont le RFR est inférieur à 37 000 €. Entre ces seuils et les limites de 20 500 € et 41 000 € le taux de la réduction est dégressif.
Pour les impatriés qui ont pris leurs fonctions à compter du 6 juillet 2016, le dispositif prévu en faveur des salariés et dirigeants soumis au régime fiscal des salariés s’applique jusqu’au 31 décembre de la 8ème année suivant leur prise de fonctions en France.

Enfin, la nouveauté, si déclaration papier, pour déclarer la plupart des crédits ou réductions d’impôts (dont frais de garde des enfants de moins de six ans…), télécharger la déclaration n°2042 RICI sur impots.gouv.fr

Comment déclarer ses impôts ?

 Je choisis mon type de déclaration d’impôts : Je déclare en ligne ou Je déclare au format papier

Je déclare en ligne

  • Etape 1 : Je me connecte dès le mardi 12 avril 2017 sur le site de télédéclaration depuis votre ordinateur ou sur l’application impots.gouv depuis un smartphone ou tablette.
  • Etape 2 : Je saisis mon adresse email et mot de passe pour accéder à l’espace Particulier. Si vous n’avez pas encore de mot de passe, connectez-vous au service grâce à votre numéro fiscal, votre numéro de télédéclarant et votre revenu fiscal de référence pour choisir un mot de passe.
  • Etape 3 : Je vérifie si la situation de famille, l’adresse et les montants pré-remplis sont exacts. Si ce n’est pas le cas, je corrige directement dans les cases. Pour rappel, la déclaration sur Internet est pré-remplie par l’administration fiscale avec l’état civil, la situation familiale et les salaires et allocations indiqués par les employeurs et organismes sociaux.
  • Etape 4 : Je renseigne les autres revenus, les charges et les réductions ou crédits d’impôt auxquels je suis éligible. Une fois la télédéclaration terminée, un accusé de réception sera émis et un e-mail de confirmation envoyé. Corrigez autant de fois jusqu’à la date limite de déclaration.

 

Certains revenus font l’objet d’une déclaration annexe à la déclaration de base n°2042, notamment :

  • les investissements locatifs en Pinel : formulaire n°2042 C
  • les revenus fonciers : formulaire n°2044
  • les revenus non salariaux : formulaire n°2042-C-PRO
  • les plus-values mobilières : formulaire n°2074
  • les revenus perçus à l’étranger : formulaire n°2047
  • N’oubliez pas de reporter les montants sur votre déclaration n° 2042.

Je déclare au format papier

Comme la déclaration en ligne, la déclaration papier est pré-remplie l’administration fiscale avec l’état civil, la situation familiale et les salaires et allocations indiqués

par les employeurs et organismes sociaux.

  • Étape 1: Je vérifie si les informations indiquées sont justes. Si erreur, je corrige dans les cases blanches prévues à cet effet.
  • Étape 2: Je déclare mes autres revenus (commerciaux, libéraux, agricoles, fonciers), charges (pensions alimentaires, dons) ou réductions d’impôt à déclarer, renseignez-les.
  • Étape 3: Je signe ma déclaration et je la retourne au centre des impôts dont l’adresse est indiquée en page 1 de l’imprimé reçu.

Si vous ne recevez pas d’imprimé de déclaration, ce qui arrive lorsqu’on déclare des revenus pour la première fois ou lorsqu’on a déménagé sans faire suivre son courrier,
vous pourrez télécharger les formulaires sur le site Internet des impôts ou vous rendre dans le centre des finances publiques de votre domicile pour les retirer.

A noter que, depuis 2013, vous n’avez pas besoin de joindre tous les justificatifs. Il faut toutefois les conserver.

Si besoin,  je télécharge l’imprimé 2042 (Cerfa n° 10330*20) ainsi que le questionnaire à compléter en cas de première déclaration

 

Les avantages à la déclaration en ligne :

  • Possibilité de modifier autant de fois que vous le souhaitez jusqu’à la date de fin
  • Impression des différents avis d’impôt
  • Modification des mensualisations directement sur le site
  • Indication du montant de l’impôt après avoir fait votre déclaration

 

Première déclaration d’impôts 2017

Un jeune de 18 ans ou plus doit remplir une déclaration de revenus à son nom en 2017 si :

  • il n’est pas rattaché au foyer fiscal de ses parents
  • il a travaillé en 2016.

Pour une première déclaration, le fisc n’envoie pas d’imprimé pré-rempli. En revanche, depuis 2015, les déclarations en ligne des primo-déclarants sont pré-complétées.

Comment déclarer ? Sur Internet, pour les 20-25 ans ayant reçu un courrier de l’administration fiscale les informant qu’ils pouvaient recourir à cette option, ou en renvoyant signé et complété le formulaire n° 2042 au centre des finances publiques du domicile.

 

Les grandes catégories que vous devriez considérer pour obtenir un crédit d’impôt :

Pour plus d’informations, je vous redirige vers le site : Impôt sur le revenu.org

Quand et comment recevrez-vous l’avis d’imposition ?

Si vous déclarez en ligne, vous bénéficiez, sauf cas particulier, d’un avis dés la signature de la déclaration en ligne.

En allant sur votre espace particulier sur impots.gouv.fr, vous trouverez l’ensemble des informations qui vous concernent personnellement. Si vous opté pour ne plus recevoir votre avis papier, vous recevrez un email d’information dés que votre avis sera disponible dans votre espace. L’avis d’impôt 2017 sera disponible entre le 24 juillet et le 21 août 2017. Les avis papier, seront reçus entre le 7 août et le 7septembre 2017.

Quels sont les revenus net imposable pour 2017 ?

Un article pour avoir le détail sur les revenus maximums pour ne pas être imposable en 2017

 

Je vous invite à télécharger le dossier presse : impôts 2017, je le trouve très bien fait.

Si vous avez déménagé en 2016 ou 2017, Comment déclarer vos revenus ?

Vous devez déclarer votre changement d’adresse même si vous l’avez déjà signalé à l’administration.

Si vous avez déménagé en 2016, et si vous déclarez en ligne, vous serez guidé pour saisir votre nouvelle adresse.

Si vous déposez une déclaration papier, vous devez remplir “Vous avez changé d’adresse en 2016”. Le nouveau service des impôts dont relève le nouveau domicile sera indiqué sur l’avis d’impôt que vous recevrez au cours de l’été.

Si vous avez déménagé en 2017, vous devez remplir la rubrique “Vous avez changé d’adresse en 2017”. Si vous remplissez une déclaration papier, vous devez déposer votre déclaration au service des impôts indiqué en première page de votre déclaration.

 

Un site que j’affectionne tout particulièrement pour tout ce qui est du changement d’adresse, je vous laisse le soin de le visiter sur le portail du Service Public.

Le simulateur d’impôts 2017

Utiliser le simulateur de calcul de l’impôt 2017 sur les revenus 2016, selon vos besoins : en version simplifiée; en version complète. Le simulateur détermine, à titre indicatif, le montant de votre impôt sur le revenu uniquement si vous résidez en France. Vous pouvez également réaliser une simulation pour évaluer vos dépenses avec le barème kilométrique.

Tout savoir sur le prélèvement à la source

 

À partir de 2018, la quasi-totalité des revenus sera soumise au prélèvement à la source. La réforme concernera non seulement les revenus d’activité professionnelle (traitements, salaires, bénéfices commerciaux, non commerciaux ou agricoles), mais aussi les autres revenus (allocations de chômage et de préretraite, indemnités de maladie, d’invalidité et de maternité, pensions alimentaires, de retraite et d’invalidité), les rentes viagères à titre gratuit ou onéreux, ainsi que les revenus fonciers.

À noter que les auto-entrepreneurs qui ont opté pour l’application du versement fiscal libératoire sur leur chiffre d’affaires ne seront pas soumis au prélèvement à la source sur leurs bénéfices. Ils resteront imposés dans les conditions actuelles

Le prélèvement à la source doit entrer en vigueur le 1er janvier 2018. Les revenus seront imposés en temps réel, mois après mois. Il prendra la forme :

  • d’une retenue à la source pour les revenus salariaux ainsi que les pensions, rentes viagères à titre gratuit. La mise en place de cette retenue est automatique et le revenu versé sera un revenu net d’impôt. Le taux du prélèvement sera établi par l’administration fiscale sur la base des éléments déclarés en 2017 (revenus 2016) et sera communiqué aux employeurs, caisse de retraite…
  • d’acomptes pour les travailleurs indépendants, les agriculteurs, les revenus fonciers, les rentes à titre onéreux, les pensions alimentaires et certains revenus de source étrangères imposable en France. Ceux-ci seront calculés par l’administration et seront prélevés mensuellement ou trimestriellement directement sur votre compte bancaire par l’administration.

Le taux du prélèvement et, le cas échéant les acomptes, seront indiqués sur l’avis d’impôt que vous recevrez cet été 2017.

La mise en place du PAS ne vous dispensera pas du dépôt de la déclaration de revenus qui restera nécessaire chaque année pour faire le bilan de l’ensemble de vos revenus et charges. Elle permettra de calculer le solde éventuel d’impôt dû ou rembourser, d’actualiser le taux de retenue à la source et le montant des acomptes.

En 2017, préparez aussi la mise en œuvre au 1er janvier 2018 du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu en confirmant vos coordonnées bancaires à la fin de votre déclaration en ligne.

Pour toute question sur le prélèvement à la source, rendez-vous sur le site prélèvement à la source.

Comment sera fixé le taux du prélèvement ?

 

Je télécharge la fiche pratique